Copyright © 2021 Euromaidanpress.com

The work of Euromaidan Press is supported by the International Renaissance Foundation

When referencing our materials, please include an active hyperlink to the Euromaidan Press material and a maximum 500-character extract of the story. To reprint anything longer, written permission must be acquired from [email protected].

Privacy and Cookie Policies.

Ukraine implements special flight regimes for “Aeroflot” and “Transaero”

These airlines can only enter Ukrainian airspace after receiving a permit. 

The Ukrainian State Aviation Service is implementing a special fight regime for Russian airlines “Transaero” and “Aeroflot – Russian Airlines” on transit flights from Russia over Ukraine.

According to the Ukrainian Ministry of Infrastructure press service, such limitations have to do with “Transaero” and “Aeroflot” airlines making transit flights over Ukraine between Russia and Bulgaria, Israel, Türkiye, Egypt and Greece.

Henceforth these airlines can only enter Ukrainian airspace after receiving a permit from the Ukrainian State Aviation Service for every individual flight.

“The measures that are being taken will allow to provide a sufficient level of air security by establishing the rules of transit over Ukraine for the airlines that neglect international flight rules in the closed airspace over the territory of the Autonomous Republic of Crimea and the closed airport of Simferopol,” explained the Ministry of Infrastructure press service.

The Ministry also reminded that the airspace over the ATO zone is completely closed, as well as Crimean airports, and the safety of transit flights over other Ukrainian territory is fully under the control of the Ukrainian Air Transportation Service.

Source: TSN

Translation by Mariya Shcherbinina

You could close this page. Or you could join our community and help us produce more materials like this.  We keep our reporting open and accessible to everyone because we believe in the power of free information. This is why our small, cost-effective team depends on the support of readers like you to bring deliver timely news, quality analysis, and on-the-ground reports about Russia's war against Ukraine and Ukraine's struggle to build a democratic society. A little bit goes a long way: for as little as the cost of one cup of coffee a month, you can help build bridges between Ukraine and the rest of the world, plus become a co-creator and vote for topics we should cover next. Become a patron or see other ways to support. Become a Patron!
Total
0
Shares
Related Posts

February 19: Editorial board of Russian “Novaya Gazeta” is in possession of a document developed by Putin’s “close circle” during February 4-15th, 2014 describing planned aggression in Ukraine

Le 19 février – "Lors des dernières 24 heures, 14 soldats ont été tués dans la zone d'opération anti-terroriste, 172 autres sont blessés." – le porte-parole de l'ATO, Andriy Lyssenko.

Le 19 février – Oleksandr Tourtchynov, secrétaire du Conseil national de la sécurité et de la défense de l'Ukraine a déclaré que le Conseil a approuvé la demande faite à l'ONU et à l'Union européenne de déployer une mission de maintien de la paix et de la sécurité en Ukraine.

Le 19 février – La direction générale du journal russe "Novaya Gazeta" a un document daté du 4-15 février 2014, élaboré par les conseillers de Poutine, qui raconte le scénario d'intervention en Ukraine (ceci après que l'Ukraine ait signé l'accord d'association avec l'UE).

Le 19 février – "Le nœud ferroviaire stratégique de Debaltsevo, qui était d'une importance capitale pour la région, a cessé d'exister. Le nœud ferroviaire ressemble aujourd'hui a une surface lunaire, tout est détruit." a déclaré le porte-parole de l'ATO, Andriy Lyssenko. "On estime que depuis l'annonce du cessez-le-feu jusqu'au retrait de la garnison ukrainienne de Debaltsevo, un combattant a reçu quotidiennement sur sa tête l'equivalent de 580 kg de métal létal sous la forme d'obus, de missiles anti-char et d'autres types de roquettes".

Le 19 février – Le Procureur général de l'Ukraine a déclaré qu'il a des raisons de croire que la fusillade sur le Maidan du 18 et 19 février 2014 a été organisée par des unités militaires russes.

Le 19 février – L'armée russes et les collaborateurs russes interdisent toujours l'accès à Debaltsevo aux représentants de la mission de l'OSCE.

Le 19 février – Le Service de presse de l'état-major des Forces armées de l'Ukraine annonce que plus de 90 soldats ukrainiens ont été capturés pendant la bataille de Debaltsevo, 82 sont portés disparus. Cependant, il ajouté qu'en quittant Debaltsevo les militaires ukrainiens ont arrêté plusieurs dizaines de terroristes, ce qui prouve de nouveau la propagation d'opérations illégales des groupements terroristes.

Le 19 février – Poutine déclare que la Crimée est devenue une "forteresse imprenable", protégée par de grandes unités militaires et des armes sophistiquées. En décembre 2014, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a annoncé la création d'une Force militaire auto-suffisante en Crimée – le ministère a créé sept formations et huit unités militaires de plus.

Marioupol sous les bombes

Kyiv demande une force de maintien de la paix

P.S.: Faîtes circuler cet appel, SVP!